close

L’Histoire Hotmail : merci qui ?

histoire-hotmail-i-love-you

Une société américaine bien connue a influencé l’histoire d’Hotmail, l’un des pionniers des services de webmail. Retour sur cette success-story …

Les débuts Hotmail

En 1996, Jack Smith et Sabeer Bhathia envisagent de lancer leur société : Javasoft, alors qu’ils travaillent ensemble dans une autre start-up. A l’époque, peu de gens ont la possibilité d’accéder à leurs emails de chez eux, leur email professionnel étant le seul qu’ils possédent. Smith et Bhathia, craignant que leur boss puisse intercepter leurs conversations au sujet de Javasoft, ont l’idée de créer un webmail leur permettant de communiquer entre eux de manière discrète.

Ils viennent de créer ce qui sera Hotmail … appelé ainsi « en hommage » au langage HTML (HoTMaiL).

La puissance des interactions sociales : le cas Tupperware

Alors qu’ils viennent d’effectuer une 1ère levée de fonds de 300 000$, les 2 co-fondateurs annoncent à Timothy Cook (dit « Tim Draper ») – fondateur de Draper Fisher Jurvetson VC – qu’ils envisagent d’utiliser cet argent pour se faire connaître par le biais de campagnes radio et de panneaux publicitaires le long des routes. Or Tim Draper s’y oppose. En effet, on imagine mal un conducteur rentrant chez lui et créer son adresse Hotmail parce qu’il en a entendu l’existence à la radio … De plus, ils auraient de cette manière brûlé extrêmement rapidement leur capital.

Tim Draper investisseur
Tim Draper

 

Tim Draper se souvient alors d’une étude de cas qui lui avait été enseignée à Harvard dans laquelle des jeunes filles organisaient des soirées où elles vendaient des produits à leurs amies. Puis à chacune de ces soirées, quelques-unes des amies devenaient elles-mêmes vendeuses auprès d’autres amies et ainsi de suite … Vous l’aurez compris, il s’agit bien de Tupperware !

Un cas d’école qui démontre la puissance des interactions sociales pour diffuser un produit. C’est CETTE idée qui va avoir un impact considérable sur l’histoire Hotmail.

La naissance du 1er Growth Hack

Tim Draper leur proposa plutôt d’apposer de manière automatique, la signature « PS: I love you. Get your free e-mail at Hotmail » en bas de chaque e-mail envoyé par un utilisateur de leur webmail. Chaque email envoyé par un utilisateur d’Hotmail devenant lui-même une publicité pour les services Hotmail et donc chaque utilisateur, un prescripteur de la plateforme.

signature Hotmail PS I Love You - l'histoire Hotmail

Cette technique est devenue la technique de growth hacking la plus populaire malgré elle. En effet, personne ne s’attendait à une telle viralité de cette mécanique. Pour en témoigner, Saber Bhatia a envoyé un email depuis Hotmail à l’un de ses amis en Inde. A peine 3 semaines plus tard, on dénombrait 300 000 utilisateurs dans le pays.

Cette technique leur a permis de croître de manière exponentielle et d’atteindre 1 million d’utilisateurs en 6 mois. Puis 12 millions d’utilisateurs, 18 mois après leur lancement, soit 17% des internautes de l’époque.

En décembre 1997, Hotmail est racheté 400 millions de dollars par Microsoft Corporation et deviendra Outlook en 2002.

Bonne idée ne meurt jamais ?

Apple reprendra plus tard cette technique par la signature « envoyé de mon Iphone » ou « envoyé de mon Ipad » en bas des emails envoyés depuis leurs devices.

signature d'un e-mail envoyé depuis un Iphone

Partagez en commentaires d’autres sociétés qui ont exploité cette technique !

Laisser un commentaire